Marque Bretagne

Festival d'Art de l'Estran

du 21 septembre 2019 au 22 septembre 2019

Une galerie d'art contemporain à ciel ouvert

Une galerie d’art contemporain à ciel ouvert, des plages comme écrin et la mer pour toile de fond, le Festival d’Art de l’Estran vous donne rendez-vous les 21 et 22 septembre 2019 sur la Côte de Granit Rose, pour sa 12ème édition.

Porté par l’Office de Tourisme Bretagne de Granit Rose et réalisé chaque année à la fin de l’été, le Festival d’Art de l’Estran invite des artistes à créer des œuvres d’art contemporain sur l’estran des plages de Trébeurden, Trégastel et Pleumeur-Bodou.

Entre deux marées, les plages se transforment sous les yeux des spectateurs curieux : la sculpture y côtoie l’art sonore, le dessin, la performance, la musique, la danse… et le voyage commence !

L’estran devient alors un lieu d’échanges privilégiés entre visiteurs, artistes, œuvres et paysage. A travers une promenade artistique insolite sur le littoral, chacun est amené à s’évader au fil des créations éphémères, s’interroger, questionner, co-créer et renouveler ainsi le regard qu’ils portent sur l’estran et sur le monde qui l'entoure.

 

Aussi, le temps du week-end, profitez d'une escapade en duo ou en famille en hôtel***.

 

Les artistes

> Anaïs Dunn / Naufragées - Plage de Pors Gelen [Ile Grande]

Les trois sculptures Naufragées d’Anaïs se découvriront au public au gré des marées et sous deux aspects d’observation. Reposant tels des icebergs dont la pointe apparaît à marée haute et le squelette à marée basse, ces formes invitent à considérer d’autres dimensions de l’espace, jouant « à la vitesse de la lenteur » sur les notions de visible et d’invisible à l’œil du public.

+ sur l'artiste

 

> A. Aubry, V. Delestre, L. Beillard / A la dérive - Plage du Coz Pors [Trégastel]

L’embarcation, inspirée d’une architecture moderniste, de la Tour de Babel et du palais surréaliste du facteur Cheval, a été réalisée par Victor Delestre, artiste pluridisciplinaire et dont l’activité principale est la sculpture. Ludovic Beillard, dont le travail se centre sur le corps humain et son comportement face au monde physique, met ici en scène sept pantins, témoins d’expériences naufragées. Angélique Aubrit, artiste plasticienne qui intègre dans ses œuvre la pratique du tie-dye, ou l’esthétique du carillon, a elle confectionné un carillon à vent et la partie textile de l’installation, où des fragments de récits imprimés narrent les aventures d’outre-mer de ce personnage échoué sur l’estran, nous révélant son histoire et celle des mythes fantastiques des profondeurs de l’océan.

+ sur les artistes

 

> Atelier Bleu / Echantillons - Plage de Pors Gelen [Ile Grande]

Echantillons est un laboratoire photographique qui invite à chercher des petits bouts d’estran, dans chacun des éléments le constituant. Ainsi, les visiteurs curieux sont amenés à créer tout au long du festival une exposition collective et évolutive. Ensemble, inventorier, rassembler, numéroter, témoigner, identifier, immortaliser. Chacun saisira minutieusement un détail qui l’interpelle, un fragment qui le touche pour l’immortaliser grâce à la technique du cynaotype et compléter ce portrait unique de l’estran, en mosaïque et en bleu et blanc.

+ sur les artistes

> Aurélien Dougé/ Mouvement d'ensemble - Plage de Tresmeur [Trébeurden]

Avec Mouvement d’Ensemble (Sacre), l’artiste questionne sous la forme d‘une installation évolutive les nouveaux rapports de l’homme à la nature. Sur les modes de la répétition et de l’endurance, le performeur se lance dans une patiente entreprise de construction et de déconstruction de matières naturelles élémentaires (glace, sel, sable…), qu’il manipule pour mieux organiser l’espace. Il s’agit ici de répondre physiquement aux dommages de l’anthropocène (L’Ère de l’Homme) par le retour à une relation contemplative à la nature et la mise en œuvre de gestes simples, archaïques, quasi rituels, que le public est invité à partager le temps du festival.

+ sur l'artiste


> Béatrice Bailet / Poisson Ballon Bâtisseur - Plage du Coz Pors [Trégastel]

La performance du Poisson Ballon Bâtisseur est une œuvre participative où le public verra évoluer ce poisson mâle géant, vivant originalement dans les mers japonaises et qui a la particularité de construire une rosace dans le sable pour attirer la femelle et s’y accoupler. Il sera affairé à la construction du nid pendant que les visiteurs prendront part au jeu de la parade nuptiale. Attention cependant, le poisson se gonfle face au danger de prédateurs ! Il faudra apprendre à respecter et se familiariser avec son rituel pour mener à bien, ensemble, cette délicate entreprise amoureuse et reproductive.

+ sur l'artiste

 

> Brigit Ber / Plate-Forme - Maison de la mer [Trébeurden]

Pour sa participation au festival, Brigit Ber choisit de développer sa collection d’images sur ce territoire si singulier qu’est l’estran. Une plate-forme littorale, telle que la géomorphologie la nomme, haute en reliefs subtils et en trouvailles visuelles qu’elle ne manque pas d’interroger ici en Trégor. Le plat de l’image et la profondeur du bleu de ses cyanotypes y dessinent un équilibre en forme de pirouette photographique où se rencontrent l’humide, le végétal, le minéral, les déchets humains aussi, pour apparaître en une surface pas si plane en définitive.

+ sur l'artiste

> Cyrille André / Géant de l'Estran - Plage de Pors Gelen [Ile Grande]

En témoigne l’œuvre du Géant de l’Estran, réalisée à l’occasion du festival. Cette installation, qui fait appel aux contes de notre enfance, nous invite à la rêverie intime et collective : qui est ce géant sorti des profondeurs de l’estran? D’où vient-il ? A quoi pense-t-il ? Un nouveau mythe à construire… ensemble, sur l’estran.

+ sur l'artiste

 

> Edel Truda / Rencontres - Plage de Tresmeur [Trébeurden]

Avec le projet Rencontres, elle revisite les populations de l’estran à travers un dessin monochrome, qui se dévoilera au rythme de la marée et imprimera peu à peu un univers bleuté où l’homme retrouve son humble place de mammifère à l’échelle de l’écosystème marin. Le public sera invité à créer ses propres pochoirs indigo avec l’artiste..

+ sur l'artiste

 

> Elsa Guillaume et Jérémy Gobé / En résidence - Aquarium marin [Trégastel]

Deux artistes en résidences à la Galerie du Dourven

Dans le cadre de la réouverture de la Galerie du Dourven, réalisée à l’initiative de Lannion Trégor Communauté (LTC), les artistes Elsa Guillaume et Jérémy Gobé ont été accueillis en résidence de recherche et de création.A cette occasion, Elsa Guillaume et Jérémy Gobé ont continué d’approfondir leurs recherches créatrices autour du milieu océanique, l’une s’intéressant au plancton et l’autre à la faune et sa préservation.

Elsa Guillaume, reportrice et conteuse du monde marin, nous donne à voir l’océan, à la fois vivier de nourriture et de légendes, dans sa beauté et sa fragilité à travers un grand dessin à l’encre.

Jérémy Gobé, artiste-chercheur engagé, questionne l’usage du monde en mettant en relation art, environnement, recherche scientifique et savoir-faire artisanal. Ici, il réalise des sculptures en béton biologique à travers lesquelles il aspire à continuer artificiellement l’expansion naturelle de espèces maritimes menacées.

Autour de ces deux artistes, la galerie du Dourven nous invite à nous questionner sur cet univers qui brasse dans ses étendues autant de beautés que d’importantes questions de société.

À l’occasion du festival, la Galerie du Dourven rouvrira exceptionnellement ses portes les 21 et 22 septembre, de 15h à 19h.

+ sur les artistes

 

> Iomai / Po'o-uli - Pointe du Caste [Trébeurden]

En 2019, il revient s’installer sur la pointe du Castel avec une balade sonore inspirée du chant du Po’o-uli, un petit oiseau à tête noire de l’archipel d’Hawaï, dont l’espèce n’a plus été vue ni le chant entendu depuis 2004. IOMAI remémore et réinterprète ce ramage oublié, en plongeant le visiteur au cœur d’une symphonie inouïe où l’organique et l’électronique font corps dans une ode à la biodiversité sonore.

+ sur l'artiste


> Maël Le Goulvan / Contemplateur - Plage du Coz Pors [Trégastel]

Pour le festival, l’artiste invite le promeneur à se prendre au jeu de l’auto-contemplation, à travers un dispositif optique qui lui permettra de s’observer de dos, face à l’estran, à l’image du célèbre Voyageur contemplant la mer du peintre Friedrich. Ce nouveau point de vue détourne le selfie de façon ludique et poétique pour replacer l’homme face au paysage qui l’entoure, suggérant un nouveau regard sur son individualité et son lien à la nature.

+ sur l'artiste

 

> Michel Leclercq/ Bestioles - Plage de Tresmeur [Trébeurden]

Pour le festival, c’est avec un troupeau de Bestioles géantes que l’artiste vient investir l’estran et interroger notre sensibilité face à l’un des grands problèmes écologiques de notre siècle : l’effondrement de la biodiversité et la diminution fulgurante des populations d’oiseaux et d’insectes. Peut-on alors compenser cette perte en implantant de nouvelles populations d’insectes, plus grands et plus résistants ?

+ sur l'artiste



> Noëlle Deffontaines et Philippe Ollivier - Au bord d'un monde [Trégastel] 14h à 18h30

Au bord d’un monde est un duo pour une danseuse et un bandonéon électroacoustique dans l’espace public, une proposition de Land art vivant qui s’écrit et s’inscrit dans un paysage minéral et sauvage. Ensemble, Noëlle Deffontaines et Philippe Ollivier veulent faire l’expérience de la lenteur, de la répétition, ils veulent modifier le temps ou l’arrêter. En composant avec un lieu et ce qu’il contient, Au bord d’un monde est l’ambition de changer l’apparence d’un endroit familier, d’y apporter une dimension sacrée, de faire apparaître au spectateur, un ailleurs, de dimension plus profonde dans des lieux forts ou usuels. .

+ sur les artistes

 

Attention
Les œuvres sont éphémères ! Partez à leur rencontre à marée basse !
Samedi > 17h32 +/- 3h
Dimanche > 18h30 +/- 3h

Informations : 

Programme et renseignements dans les bureaux de l'Office de Tourisme Bretagne Côte de Granit Rose et sur festivaldelestran.com

Réservations :

Week-end Escapade en duo ou en famille au Festival d'Art de l'Estran auprès du service réceptif de l'Office de Tourisme Bretagne Côte de Granit Rose - Tél. 02 96 92 92 17 / 02 96 05 54 31