Marque Bretagne

  • Pleumeur Bodou à vélo à assistance électrique
  • Office de Tourisme Communautaire
  • Office de Tourisme Communautaire
  • Office de Tourisme Communautaire
  • Office de Tourisme Communautaire

Pleumeur Bodou à vélo à assistance électrique

Pleumeur Bodou à vélo à assistance électrique à Pleumeur-Bodou

Venez découvrir Pleumeur-Bodou et l’Ile Grande en Vélek’tro, vélo à assistance électrique. En suivant les petites routes de campagnes et celles du littoral, vous revisiterez toute l’histoire de notre commune, des mégalithes aux satellites. Muni de votre smartphone et d'un vélo à assistance électrique, partez pour 26 kms de circuit sans difficulté particulière et profitez d'un agréable moment de détente ponctué de 8 points d'arrêt pour lesquels l'application Granit Rose Tour vous donnera accès à un contenu explicatif. Vous pouvez louer les Vélek'Tro dans nos Offices de Tourisme ou chez nos partenaires. Profiter également de notre service wifi gratuit pour télécharger l'application.

Calculer l'itinéraire


Pleumeur-Bodou

Parcours

Distance: 26,9 Km

Difficulté: Moyen

Dénivele: 266 m

Fichier GPX: http://cdt22.media.tourinsoft.eu/upload/Circuit-Pleumeur-Bodou.gpx

Circuit de France: oui

Etapes:

  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou Point de départ de la randonnée - L'Office de Tourisme de Pleumeur-Bodou propose de la location de vélos à assistance électrique. Un service de wifi gratuit est également disponible ce qui vous permettra de pouvoir télécharger l’application Granit Rose Tour qui sera votre guide durant la balade. Information complémentaire : La circulation à vélo nécessite le respect du code de la route, un casque et un gilet jaune seront fournis au départ de l'Office de Tourisme.
  • Le Parc du Radôme Point d'intérêt Granit Rose Tour : Joyau technologique de la France dans les années 1960, illustration du modernisme de la Bretagne et image emblématique de Pleumeur-Bodou, le Radôme est composé d’un dôme de 64 m de diamètre et 50 m de hauteur qui abrite une antenne à cornet pesant 340 tonnes. Construit au début des années 1960, ce dispositif a fait figure de pionnier dans l’histoire des télécommunications spatiales. En 1962, il permet de retransmettre pour la première fois des images télévisées en direct depuis les Etats-Unis. Désormais classé monument historique, il est aujourd’hui l’élément phare de la Cité des télécoms, principal acteur du Parc du Radôme. Sur ce site encerclé par un sentier pédestre, vous pourrez profiter des installations et animations du Parc : la Cité des télécoms, le Planétarium de Bretagne, le Village Gaulois, l’Arboretum, etc…
  • La chapelle Saint Samson Point d'intérêt Granit Rose Tour : Ne manquez pas de visiter le hameau rural de Saint-Samson, ce petit coin de campagne au charme tranquille abrite une chapelle, un menhir et une fontaine. La chapelle construite entre 1575 et 1631 offre un bel exemple du style Beaumanoir. Cette famille d’architectes était implantée dans la région autour des XVe et XVIe siècles. Le menhir, édifié il y a environ 3000 ans, détient des pouvoirs vertueux ! Auparavant, hommes et femmes venaient s’y frotter pour renforcer pour les uns, leur virilité, pour les autres, leur fécondité. La fontaine, quant à elle, était dotée d’un pouvoir de guérison qui attirait les malades.
  • Le menhir de Saint Uzec Point d'intérêt Granit Rose Tour : À Saint-Uzec se dresse un menhir haut de 7,40 m et large de 2 m. Imaginez nos ancêtres du néolithique transporter cet immense bloc de granite pesant 60 tonnes ! Ces mégalithes occupaient probablement une fonction culturelle même si leur rôle reste encore mal connu. Au XVIIe siècle, le menhir de Saint-Uzec est christianisé. Une croix est ajoutée au sommet et des images de la Passion du Christ sculptées sur la face Sud. Faites un tour du côté de la Chapelle datant du XVIe siècle. En contrebas de celle-ci, vous apercevrez une fontaine. Savez-vous qu’on venait y puiser de l’eau pour augmenter le lait de la truie après sa mise bas ?
  • Prajou Menhir Point d'intérêt Granit Rose Tour : Datant probablement du IIIe millénaire av. J-C, Prajou-Menhir est la plus importante des allées couvertes de Trébeurden. Elle mesure 14,5 mètres de long et se compose de 7 dalles. Savez-vous que son nom signifie « Prairies des Pierres longues » en breton ? Érigés à l’époque néolithique, les allées couvertes sont des monuments mégalithiques qui auraient servi de sépultures collectives. Au cours des siècles, ils ont été réutilisés pour d’autres fonctions par les habitants successifs des lieux. Ceux-ci les transformèrent par exemple en refuge ou en abri pour les outils. Sur les piliers de l’allée couverte, dans sa partie la plus difficile d’accès, ces gravures en relief évoqueraient des seins et la grande déesse mère de l’époque néolithique.
  • Corps de Garde Point d'intérêt Granit Rose Tour : Le corps de garde, en breton Ty Gward est un imposant bloc de granite qui se dresse au point culminant de l’Île Grande. Sur toute la périphérie de l’île, les granites gris et bleus ont été exploités pendant plusieurs siècles, concourant à la renommée du territoire. En vous promenant, vous pourrez retrouver les traces de cette exploitation et imaginer ce que fut le travail des carriers. En suivant les chemins qui serpentent à travers les bruyères, vous arriverez au « Lion », au niveau de la statue d'un tailleur de pierre. De cette ancienne carrière au front de taille impressionnant a été extrait le granite pour la construction du viaduc de Morlaix. Face à vous se dresse la silhouette de l’Île du Corbeau. Cette île était un site important d’extraction du granite bleu.
  • Castel Erek Point d'intérêt Granit Rose Tour : Ce havre de paix, propriété du Conseil Général, accueille la maison de la réserve naturelle des Sept Îles (exposition permanente), le centre de soin de la station ornithologique de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO). À Castel Erek, site naturel protégé, découvrez le panorama d’un des plus grands chantiers des anciennes carrières de granite : entre 1860 et 1910, 800 tonnes de granites bleu et blanc étaient extraites ici chaque mois. Vous pourrez ensuite poursuivre votre balade jusqu’à l’Île Canton et y découvrir ses croix médiévales remarquables.
  • Le Port Saint Sauveur Aujourd'hui fréquenté par les bateaux de pêche et les plaisanciers, ce petit port de l'Ile Grande a longtemps servi de quai d'embarquement pour les blocs de granit extraits dans les différentes carrières de l'île, à destination des grands chantiers du début du 20ème siècle.
  • La fontaine Saint Sauveur Située non loin du cimetière, elle fait face à Porz ar Bago. Selon la légende, les fiancés s'y rendaient avant de convoler en justes noces. Ils s'agenouillaient l'un en face de l'autre sur la bordure de granit, lançaient chacun un morceau de mie de pain sur la surface de l'eau et attendaient. Si les deux parcelles se rencontraient, c'était de bon augure et on pouvait affronter le mariage sans craint, dans le cas contraire, il valait mieux annuler les noces. De même, lorsque les petits tardaient à marcher, il était recommandé de les plonger trois fois de suite dans les eaux de la fontaine.
  • Le lavoir de Run Loquet Point d'intérêt Granit Rose Tour : Situé sur l’Île Grande, ce grand lavoir traditionnel date du XIXe siècle. Deux sources l'alimentent, il est possible de les observer au pied du mur de soutènement. Pendant les grandes marées, il se remplit d'eau de mer, mais, très vite l'eau salée est remplacée par l'eau douce et la lessive peut reprendre. Face au lavoir, on aperçoit la presqu'île de Toëno dont les contours ont beaucoup évolué avec l'exploitation des carrières, en vous y rendant vous en découvrirez de nombreuses traces.
  • La chapelle de Penvern Point d'intérêt Granit Rose Tour : Localisée à Penvern, la chapelle Notre-Dame de Cîteaux, parmi les plus anciennes de la région, vaut le détour pour le magnifique retable qu’elle abrite. Composée de peintures et de sculptures, celui-ci offre un bel exemple d’art Renaissance. En vous rendant à la chapelle, vous ne manquerez pas de passer près de la fontaine à laquelle on attribuait le pouvoir de guérir certains maux.
  • La chapelle de Saint Uzec Edifiée au 16 siècle sur un rocher imposant que le visiteur ne soupçonne pas car couvert d'une esplanade herbeuse. Elle fut partiellement détruite par la foudre en 1974. Précédée d'un calvaire du 16ème. Pardon de Saint-Uzec deuxième dimanche de juillet. Visite de la chapelle en juillet et août.
  • Office de Tourisme de Pleumeur-Bodou Retour à l'Office de Tourisme de Pleumeur - Bodou. Fin de la randonnée