BRETAGNE

Une experience de pêche à pied

Equipés de nos bottes, de nos épuisettes et nos seaux, nous avons retrouvé Ronan, pêcheur local au lieu-dit Landrellec pour une sortie pêche à pied.

Ronan commence par nous expliquer le fonctionnement des marées. Marée haute, marée basse, le coefficient, plus il est grand plus la mer monte et descend, et plus il est petit moins la mer se retire ; 6h entre chaque marée, donc si nous avons bien compris ça nous fait 4 marées par jour ! Il insiste sur le fait de bien consulter les horaires de marée avant de s’aventurer sur l’estran. L’Office de Tourisme en tient à votre disposition. Ne pas non plus oublier sa montre.
Ce qui est chouette avec les marées c’est qu’elles ont l’avantage de nous proposer 2 paysages différents par jour !

« Mais c'est quoi l’estran, Ronan? » C’est la partie du littoral située entre la marée haute et la marée basse. Et sur cet estran se niche d’innombrables vies que nous découvrons au fur et à mesure de la visite. C’est en gratouillant un peu que nous trouvons des coques, puis un peu plus loin notre guide nous fait remarquer 2 petits trous : en dessous, une palourde ! Dans les algues, se cachent des bigorneaux, et des étrilles. Et hop ! dans mon sceau sans me faire pincer les doigts ! Nous avons bien sûr utilisé notre réglette pour vérifier la taille des mollusques. On peut aussi consulter le site de vivarmor pour connaître les tailles réglementaires. C’est ensuite Efflam qui se lance, il sort de sa poche du gros sel qu’il verse sur un trou en forme de trou de serrure et miracle ! un couteau en sort. Bien sûr on n’oublie pas de remettre en place rochers et algues avant de se déplacer.

Je manque de tomber en glissant sur une algue… Ronan en profite pour nous en parler des algues. Certaines se mangent, des cours sont d’ailleurs proposés par l’association Croqueuses d’algues. Quant aux algues vertes, n’ayez craintes elles ne sont pas toxiques bien au contraire.

Sur le chemin du retour, on aperçoit des parcs à huîtres et de moules d’un ostréiculteur qui propose des dégustations. Mais ce sera pour une prochaine fois, car il nous faut vite rentrer et trouver une recette pour cuisiner notre pêche !

Bon, maintenant que nous sommes bien initiés la prochaine fois on essaiera la pêche en mer ou pourquoi pas en rivière avec un guide de pêche !

Les éco'gestes

Les éco’gestes : À la pêche, je respecte les zones et les périodes de pêches et me renseigne sur les tailles minimales et quantités autorisées, pour ne pas mettre en péril certaines espèces.
Eco-friendly tourism : By the sea When fishing, please respect the fishing areas and times, and take note of the minimum sizes and authorised quantities, to prevent endangering certain species.
Die öko-reflexe : An der Küste Beim Angeln berücksichtige ich die hierfür vorgesehenen Bereiche und Zeiten und ich erkundige mich über die Mindestgrößen und maximalen Mengen, die ich angeln darf, um einige Arten nicht zu gefährden.