BRETAGNE

  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou
  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou
  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou
  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou
  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou
  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou
  • Office de Tourisme de Pleumeur Bodou

Le tour de l'Ile Grande

Le tour de l'Ile Grande à Pleumeur-Bodou

Au fil des marées, l'Ile Grande nous fait découvrir ses différents visages et rend accessible ou non les diverses îles qui l'entourent. Un sentier côtier, balisé GR, long de 7 km, vous permettra de faire le tour de l'île en 2H3O environ. Ces petits chemins et sentiers longeant la mer vous feront découvrir tour à tour le petit port de Saint-Sauveur les marais de Kervoalant, les plages de galets ou de sable fin, les dunes de Toul gwenn, les légendaires îles Canton et Aval, l'île Morvil, le rocher du corbeau, l'allée couverte ou encore la fontaine de Saint Sauveur. Retrouvez ce parcours dans ces éditions: Balades en Trégor, circuit n°17 Topoguide FFRP

Calculer l'itinéraire


Pleumeur-Bodou

Parcours

Distance: 7 Km

Durée: 2h20

Difficulté: Facile

Dénivele: 47 m

Fichier GPX: http://cdt22.media.tourinsoft.eu/upload/Pleumeur-Bodou-circuit-ile-grande.gpx

Circuit de France: oui

Etapes:

  • Départ: Port Saint Sauveur Aujourd'hui fréquenté par les bateaux de pêche et les plaisanciers, ce petit port de l'Ile Grande a longtemps servi de quai d'embarquement pour les blocs de granit extraits dans les différentes carrières de l'île, à destination des grands chantiers du début du 20ème siècle.
  • Fontaine Saint Sauveur Située non loin du cimetière, elle fait face à Porz ar Bago. Selon la légende, les fiancés s'y rendaient avant de convoler en justes noces. Ils s'agenouillaient l'un en face de l'autre sur la bordure de granit, lançaient chacun un morceau de mie de pain sur la surface de l'eau et attendaient. Si les deux parcelles se rencontraient, c'était de bon augure et on pouvait affronter le mariage sans craint, dans le cas contraire, il valait mieux annuler les noces. De même, lorsque les petits tardaient à marcher, il était recommandé de les plonger trois fois de suite dans les eaux de la fontaine.
  • Le marais maritime La côte sud de l'Ile-Grande, tournée vers le continent, à l'abri des vagues et du vent, est favorable au dépôt de fins sédiments et donc à la formation des marais. Les marais, sites naturels autrefois dépréciés, sont d’une grande richesse, tant au plan de la flore que de la faune. Vous pourrez remarquer les plantes spécifiques qui s’y développent, et observer de nombreux oiseaux comme l’aigrette blanche.
  • Le pont de l'Ile Grande Le premier pont reliant l'île au continent fut construit en 1891 (métallique) Un deuxième pont a été construit en 1946 (chaussée sur remblais percée d’une grande buse) remplacé par un troisième construit en 1974 (béton armé)
  • Dunes de Toul Gwenn L’est de l’Ile Grande, abrité, est caractérisé par les dunes de Toul Gwen. Ces dunes bordent la baie de Keryvon et font face à la légendaire Ile D’Aval. Le contraste entre la marée basse et la marée haute est saisissant et illustre parfaitement bien le phénomène des marées.
  • Rocher du Corbeau En face de Porz Gwenn se dresse le rocher du Corbeau (Kastell Enez Vran). Selon la légende, la fée Morgane, jalouse de la reine Gwenn Arc'hant (Blanche d'argent), aurait enlevé le roi Arthur de son château de Kerduel en Pleumeur-Bodou au cours d'une fête et l'aurait emmenée sur le rocher, l'île d'Aval. Elle le rend invisible, mais lui permet de visiter son petit royaume sous la forme d'un corbeau.
  • Carrière du lion et statue Chantier d'extraction qui se recouvre d'eau lorsque la mer est haute, la carrière Brintec'h, du nom de son exploitant, fut exploitée de 1930 à 1960 pour son granite bleu. La statue a été réalisée par David Puech, artiste sculpteur, sur commande d’un mécène désireux de rester anonyme. erigée en 2011, elle rend hommage aux carriers de l'Ile Grande.
  • Station LPO Autrefois terre d’extraction du granit, l’Ile Grande est aujourd’hui un havre de paix pour les oiseaux mazoutés, accueillis au centre de soins de la station LPO. Les soins apportés aux oiseaux, tout comme les 22 000 couples de fous de bassan de l’Ile Rouzic sont visibles en direct par vidéo. La station organise des expositions, des excursions commentées aux Sept-Îles (plus grande réserve française d’oiseaux marins) et des sorties nature : oiseaux marins, fleurs, plantes du littoral, sorties marée basse.
  • Pointe de Castel Erek Cette carrière représente le plus important des chantiers, tant par son extension que par le volume des extractions. Un mur épais, toujours visible aujourd'hui, sera construit pour la protéger des entrées de la mer. Les granites bleu et gris en seront extraits de 1908 à 1979, date de la fin d'exploitation puisque la carrière finira par être cédée à la Ligue Protectrice des Oiseaux.
  • Pointe de Toul ar Staon La pointe de Toul ar Staon est une langue de roche à l'ouest de l'Ile-Grande où l'extaction fut intense du début du siècle à la fin des années 1940. Y sont encore visibles les ruines d'anciennes maisons de goëmoniers, transformées en auberge de jeunesse.