Marée haute, marée basseSuivez le guide

La plage à marée basse

12h45. Alors que certains en sont encore à l’apéro, nous avançons d’un bon pas vers le parking de l’île Renote. C’est ici qu’Olivier, animateur à l’Aquarium Marin de Trégastel, nous a donné rendez-vous pour une sortie “découverte de la plage à marée basse”. Avec ses immenses cuissardes, on le repère de loin… On fait petits joueurs avec nos bottes en caoutchouc colorées ! 

Ici, on vit au rythme de la marée 

Olivier nous explique : le meilleur moment pour partir à la pêche à pied ou simplement explorer les mares entre les rochers, c’est 1h30 avant la marée basse. Avec un coefficient de 85, et un vent de Nord-Nord-Ouest, la mer ne va pas énormément se retirer aujourd’hui. Mais ça nous laisse largement le temps d’en profiter !

La vie à tous les étages

A peine arrivés sur la plage, nous voilà tous les mains dans le sable, de 4 à 63 ans. Toucher, respirer, observer… Tous nos sens se réveillent, guidés par Olivier. Il attire l’attention de notre petit groupe sur la laisse de mer , ce que la mer laisse sur la plage, ses algues, ses coquillages… Super garde-manger pour les oiseaux marins, insectes et puces de mer !

Ça vit sous les rochers

En descendant, le sable devient de plus en plus humide et sombre. La vie de plus en plus présente aussi à proximité des rochers. Bonnes fondations, rideaux d’algues pour s’abriter de la lumière, cachettes secrètes, baignoires naturelles : une véritable maison pour bien des espèces marines !

Initiation à une pratique locale

Au fil de nos découvertes, Olivier nous livre quelques astuces : distinguer le vrai et le faux bigorneau, celui que les bretons appellent Koc’h Ki – crotte de chien, on vous laisse deviner pourquoi, différencier l’étrille aux yeux rouges et le crabe vert, pas toujours vert, attraper un crabe à mains nues, toujours remettre les éléments naturels à leur place pour ne pas perturber l’écosystème…

Sensibilisation ludique aux richesses du littoral

Les enfants pataugent dans les petites mares d’eau salée. Certains observent crevettes et gobis pendant que d’autres s’aventurent à repérer des crabes sous les algues… C’est chouette de les voir s’initier à l’écologie marine et au respect de cet équilibre fragile tout en s’amusant !

L’heure du retour sonne !

Soudain l’un d’eux s’exclame : “La mer se rapproche !”
On lève les yeux. Le paysage est superbe, de grandes vagues au loin viennent s’écraser sur les chaos de granit rose… Mais il est temps d’amorcer le retour, car gare aux courants quand la marée remonte !

 

Tous sont bluffés par la texture d’une fronde de laminaire : “On dirait du caoutchouc !”

La sortie

6,20€

à partir de 4 ans

Les conseils d’Olivier pour une sortie à marée basse responsable

  • Informez un proche de où et quand vous partez
  • Profitez des coefficients de marée supérieurs à 70
  • Démarrez votre balade 1h30 avant la marée basse
  • Mettez des bottes (et prévoyez coupe-vent et crème solaire)
  • Quand on ne connaît pas, on ne touche pas ! Certaines espèces sont particulièrement urticantes ou allergènes…
  • Remettez les cailloux, les algues à leur place pour ne pas bousculer l’écosystème
  • Les offices de tourisme diffusent des réglettes pour connaître les tailles réglementaires pour la pêche à pied.

Nos sorties découverte

sur la Côte de Granit Rose

Partager les expériences