© David Gauduchon
Sur le parcours mouche de Kernansquillec à la recherche de dame truite

Le parcours mouche de Kernansquillec

7h du matin, en ce samedi de fin mai, je suis prêt à vivre une journée seul face à la nature sauvage du Léguer ! Mes enfants m’ont offert un coffret cadeau « Week-end déconnexion en vallée du Léguer ». Je dois avoir l’air stressé ! Au menu, le récent parcours mouche de Kernansquillec.

A la recherche de dame truite

L’office de tourisme de la Côte de Granit Rose a tout préparé : l’hébergement en chambre d’hôtes spécial « pêcheur » à Tonquédec, l’inscription gratuite au parcours, le panier pique-nique garni des bons produits du coin. Une personne m’a même appelé pour vérifier que j’avais la bonne carte de pêche ! Alors, c’est parti !

Au début, il y avait un barrage

En faisant connaissance avec mon nouvel environnement du jour, j’apprends que l’histoire moderne de ce site commence par l’arasement d’un barrage, en 1996. Et qu’il ne s’agit, rien de moins, que du premier barrage à voûtes multiples construit en France vers 1920. Ici, perdu au milieu de nul part, dans ce coin de Bretagne ? Surprenant !

Dame truite, me voilà

Au premier accès à l’eau, je descends dans la rivière. J’observe avec attention les insectes en train d’éclore avec les premiers rayons du soleil qui viennent frapper la surface de l’eau. La lumière du matin et la brume mêlée offrent un spectacle superbe, presque irréel. Sans bruit, immobile, j’en profite pour contempler et écouter la nature qui commence à s’activer : le cri aigu du martin pêcheur, les murmures de la rivière. Je remonte le courant, tranquillement à l’affût des gobages.

Un parcours no-kill

Là devant moi, une ride discrète à la surface de l’eau. Je lance et dépose ma mouche pile dans la bonne veine d’eau. Elle dérive et dame truite gobe. Je ferre ! Puis je la ramène vers moi et je sors l’épuisette pour contempler ma première prise. 25 cm, beau spécimen ! Mais je suis sur un parcours no-kill, alors je relâche délicatement la belle. Elle offrira d’aussi belles émotions à d’autres pêcheurs.

Marcher dans l’eau et s’enfoncer au cœur de la vallée

Je continue mon avancée dans la rivière sauvage du Léguer au gré des méandres. Je remonte à mi-parcours et je trouve la table de pique-nique. Après l’effort le réconfort. Je suis là seul au milieu d’une nature apaisante, quel calme ! Cette ancienne réserve de pêche vierge de tout prélèvement depuis 20 ans, sera vraiment un beau souvenir. Elle mérite son label national « Parcours passion ».

Enfin, je rencontre Dame la Truite ! Légère et gracieuse, je la laisse vagabonder le long des flots du Léguer.

Pêche à la mouche en No-Kill

sur Le Léguer

Pêcher le saumon à la mouche et le remettre à leau

Une première expérimentation en France ! Le saumon atlantique constitue un patrimoine piscicole remarquable mais fragile. Développer sa pêche pour participer au développement touristique du territoire, constitue une gageure. Relevez le défi et tentez de leurrer le saumon de printemps, sur le Léguer, en le remettant à l’eau après votre beau combat.

Trois parcours mouche sur le Léguer

Dédiés exclusivement à la technique de pêche à la mouche, venez vivre des expériences de pêche inoubliables pour un plaisir à l’état pur.

  • Parcours mouche de Kernansquillec
  • Parcours mouche du Losser
  • Parcours mouche de Traou-Morvan

Cultiver les expériences