Eglise Kerbors

Eglise Notre Dame des Neiges

Eglise, Site et monument historiques à Kerbors
Horaires et services non garantis
  • la chapelle ou l’église Notre-Dame des Neiges (1859-1864), dans laquelle se trouve la tombe du chevalier du Guiny de Bonaban (XVème siècle), des fonts baptismaux (XVIème siècle) et une balustrade de choeur datée de 1659. La première pierre est bénie le 26 mai 1859. La nef est édifiée par Alain et Tugdual Lageat. L'église est bénite le 15 juin 1864. Il s'agit en fait de l'ancienne chapelle de de Kerbors (consacrée en 1546) qui a été reconstruite ou agrandie. Le clocher n'a pas de flèche du...
    la chapelle ou l’église Notre-Dame des Neiges (1859-1864), dans laquelle se trouve la tombe du chevalier du Guiny de Bonaban (XVème siècle), des fonts baptismaux (XVIème siècle) et une balustrade de choeur datée de 1659. La première pierre est bénie le 26 mai 1859. La nef est édifiée par Alain et Tugdual Lageat. L'église est bénite le 15 juin 1864. Il s'agit en fait de l'ancienne chapelle de de Kerbors (consacrée en 1546) qui a été reconstruite ou agrandie. Le clocher n'a pas de flèche du fait que l'église est construite sur un ancien marécage : la flèche aurait considérablement alourdi l'ensemble. L'origine du nom de Notre-Dame des Neiges remonterait à une église de Rome dédiée à la vierge des Neiges et priée en cas de peste (d'après un cantique) ou viendrait d'une tempête de grêle qui se serait abattue sur Kerbors en août 1863, détruisant les récoltes. Pour éviter que l'événement ne se reproduise, l'église a été mise sous la protection de la Vierge et aurait reçu le nom de Notre-Dame des Neiges, le 25 juin 1864 (d'après le dictionnaire des communes des Côtes-d'Armor). Les fonts baptismaux datent du XVIème siècle et sa cuve porte les armes des Quélen. La statue de Sainte Anne date du XVIIème siècle. L'autel date des années 1870 : il semble être l'oeuvre du sculpteur Le Merer. Le vitrail, oeuvre du sculpteur Rault, date de la fin du XIXème siècle.
    Ouverte tous les jours de 9h à 18h.