Eglise Saint-Efflam

Eglise, Classé ou inscrit (CNMHS), Site et monument historiques à Plestin-les-Grèves
Horaires et services non garantis
  • Depuis le XVème siècle, l'édifice n'a cessé de se transformer, vu la démographie jusqu'au XIXème siècle où il acquit sa forme actuelle. Entre 1830 et 1868 (5000 habitants), on agrandit la toute en supprimant le cimetière, le calvaire, l'ossuaire ! L'église put s'agrandir en largeur et la façade sud fut bouleversée. Le plus grand et plus ancien porche du XVIème siècle. Au fronton, deux niches abritent les statues de St Gestin et St Efflam. Sous la voûte, on peut admirer une double haie...
    Depuis le XVème siècle, l'édifice n'a cessé de se transformer, vu la démographie jusqu'au XIXème siècle où il acquit sa forme actuelle. Entre 1830 et 1868 (5000 habitants), on agrandit la toute en supprimant le cimetière, le calvaire, l'ossuaire ! L'église put s'agrandir en largeur et la façade sud fut bouleversée. Le plus grand et plus ancien porche du XVIème siècle. Au fronton, deux niches abritent les statues de St Gestin et St Efflam. Sous la voûte, on peut admirer une double haie d'apôtres, statues en granit de Kersanton du célèbre sculpteur breton, Roland Doré (1630). L'intérieur est remarquable par l'ampleur de sa nef et de ses triples bas-côtés soutenus par 37 piliers et éclairés par des vitraux de 1950, oeuvres de Hubert de Sainte-Marie.