IMG_9735

La Chapelle Saint Nicolas

Site et monument historiques, Chapelle, Non Classé à Plufur
  • La chapelle Saint-Nicolas a été implantée ex nihilo au fond d’un vallon du Yar autrefois très fréquenté. Le Yar sert de limite aux paroisses de Plufur (à l'est) et de Trémel (anciennement Plestin, à l'ouest).
    Elle a été construite en 1499 pour Jehan de Plusquellec, seigneur de Bruillac en Plounérin par Philippe Beaumanoir agissant en qualité de "maître ouvrier en pierre". Jehan de Plusquellec serait l'auteur du devis. Élevée en pierre de taille de granite gris provenant sans doute des...
    La chapelle Saint-Nicolas a été implantée ex nihilo au fond d’un vallon du Yar autrefois très fréquenté. Le Yar sert de limite aux paroisses de Plufur (à l'est) et de Trémel (anciennement Plestin, à l'ouest).
    Elle a été construite en 1499 pour Jehan de Plusquellec, seigneur de Bruillac en Plounérin par Philippe Beaumanoir agissant en qualité de "maître ouvrier en pierre". Jehan de Plusquellec serait l'auteur du devis. Élevée en pierre de taille de granite gris provenant sans doute des carrières de Bruillac à Plounérin, la chapelle affecte un plan classique en croix latine. Sur l'élévation ouest, on peut déchiffrer une longue inscription lapidaire en lettre gothique.

    La chapelle conserve, à l'extérieur, tous les principaux éléments architecturaux intacts, la difficulté d'accès de cette chapelle l'ayant préservée des mutilations. Une inscription s'étend sur toute une assise sous le bandeau de la façade principale, au-dessus de l'entrée.

    Elle est classée au titre des Monuments Historiques depuis 1911.

    Source : patrimoine.bzh