© Thibault Poriel

Petites cités de caractères® et villes historiques

en Trégor

Petites Cités de Caractères et Villes historiques

L’histoire de la Bretagne est inscrite au détour de chaque ruelle pavée, sur les façades polychromées des maisons à pans de bois ou dans la dentelle de pierre des cathédrales et chapelles. Aujourd’hui encore, à Tréguier, La Roche-Jaudy et Lannion, dans toutes les venelles animées, les échoppes d’artisans d’art ou les ateliers d’artistes invitent à découvrir la vie culturelle des Petites Cités de Caractère® et des Villes.
Prendre le temps de partager les activités, les visites guidées, les festivals et expositions qui animent l’histoire, les monuments et foyers artistiques au fil des ruelles et aux creux des estuaires de ces cités historiques.

La Roche-JaudyLa Roche-JaudyLa Roche-Jaudy© BEGNE Bernard - Région Bretagne

Tréguier

Capitale historique et ville de l’esprit

A la confluence du Jaudy et du Guindy, la flèche de la tour des cloches domine le paysage, la Cathédrale s’érige fière sur la place du Martray où les ruelles pavées à la pente un peu abrupte vous emmènent, une visite s’impose : ses pierres gothiques dessinent porches, chapelles et voûtes majestueuses. A l’extérieur un petit escalier attire le regard, quelques marches plus haut vous pénétrez dans le cloître, joyau architectural et musée lapidaire.
Au troisième dimanche de mai c’est l’effervescence sur la place : la grande procession du Pardon de Saint Yves attire croyants, simple curieux et bien sûr de nombreux avocats. Tout autour du Martray les hôtels particuliers en granit et les maisons en pans de bois rivalisent de beauté, les commerces, ateliers d’artistes et galeries d’art attisent la curiosité.
Ernest Renan vous attend pour vous faire visiter sa maison natale et vous expliquer sa pensée, cet écrivain né en 1823 qui revendiqua le droit de libre expression pour la critique religieuse et historique. Avant de partir prenez le temps d’aller au bois du poète où le pont suspendu vous raconte qu’il fût un temps où il n’y avait pas de ponts pour traverser les rivières.

Découvrir

La Roche-Derrien

Une petite cité de caractère lovée entre estuaire et rivière

Il fût un temps où La Roche-Derrien était une place-forte très convoitée, entourée de petites seigneuries chacune avec son manoir fortifié et ses terres fertiles. Aujourd’hui c’est une charmante commune qui vous raconte son histoire au grès d’un parcours d’interprétation.
Entrez dans l’Eglise gothique, elle a subit maintes modifications, servant de donjon quand le château a été démantelé. Près de la grande verrière revivez en son binaural la bataille de 1347, immergés dans les éclats des boulets et des coups d’épée.
Du jardin public observez les vestiges des anciennes fortifications, la venelle escarpée vous conduit aux berges du Jaudy où autrefois vivaient les chiffonniers et par la venelle des anglais retrouvez l’emplacement du château disparu.
Au détour de la placette du Calvaire la magnifique maison en pans de bois vaut le détour. Partez en promenade dans les bourgs aux alentours pour découvrir les maisons trégorroises aux allures cossues, les routoirs à lin et l’ancien port goémonier, respirez à pleins poumons ses parfums boisés et tendez l’oreille : c’est le gazouillis de nombreux oiseaux qui fréquentent nos rivières.

Découvrir

Lannion

A quelques encablures de la mer un écrin de belles maisons anciennes aux allures variées

Choisissez une promenade dans le centre-ville de Lannion pour remonter le temps : les yeux levés vous passez devant les maisons en pans de bois, en ardoises, en granit où un foisonnement d’attributs curieux s’offre au regard : sculptures grivoises, cariatides, tourelles. Les rues pavées vous conduisent aux manoirs urbains avec leurs tours d’escalier et échauguettes.
Descendez au Stanco pour gravir les 142 marches jusqu’à l’Eglise de Brelevenez, la vue est imprenable et le sanctuaire époustouflant. De retour dans le centre vous pourrez choisir entre un parcours au cœur de ville et commerçant ou un itinéraire histoire et rives du Léguer. De l’Eglise Saint Jean du Baly  les halles sont à quelques pas ainsi qu’un dédale de petites boutiques et  galeries d’art jusqu’au Couvent des Ursulines avec ses belles expositions.
Un passage couvert vous emmène place du Marchallac’h où autrefois les bestiaux avaient leur marché. La rue descend jusqu’aux quais agrandis pour développer les échanges commerciaux. En traversant le Pont des Viarmes vous arriverez au Parc Sainte Anne, havre bucolique au cœur de la ville.

Découvrir

Organisez votre venue

pour un séjour réussi

Cultiver l'essentiel